Des racines et des ailes

June 11, 2015

Juin : La confiance

 

Semaine 2 : Des racines et des ailes

 

Avoir confiance en ses projets, ce n’est pas toujours facile. Avoir la foi en sa capacité de réussir à atteindre ses objectifs demande bien souvent une grande  confiance en soi, car nous ne connaissons pas le dénouement.

 

Nous rencontrons souvent des épreuves et des embûches et même des échecs. Il faut apprendre à voir le beau et le positif dans tout, il faut savoir découvrir les apprentissages qui sortent de ces épreuves placées sur notre route pour nous faire grandir. Et si l’on a la foi en quelque chose de plus grand que nous, peu importe de qui ou de quoi il s’agit, il faut aussi croire que les résultats ne nous appartiennent pas.

 

 Par exemple, contacter des entreprises, se faire dire qu’on nous rappelle dans la journée et ne jamais recevoir de retour d’appel n’est pas le plus gratifiant. Que dois-je apprendre ? Je dois me dire qu’il y a des ajustements à faire dans mes discours, dans ma présentation… et reprendre le téléphone et recommencer, recommencer et recommencer jusqu’à ce que mon objectif soit atteint.

 

Il y a trois façons d’analyser nos actions avec confiance :

 

1. Progresser dans l’action: quand vient le moment de bouger, de passer à l’action demandez- vous si le geste que vous allez poser va vous faire grandir, progresser ou encore vous faire reculer.

Entre faire des appels de sollicitation et ne pas en faire, qu’est-ce qui est le plus facile ? Mais qu’est-ce qui me fait avancer vers l’atteinte de mes buts ? Le cerveau recherche le confort, il sera toujours plus facile de ne rien changer ou de demeurer dans le statuquo, mais à partir de là, progressez-vous ? Est-il nécessaire de vouloir progresser ? Je vous dirais oui, de toute manière la vie va s’en charger, elle va vous envoyer des épreuves et vous devrez y faire face avec confiance ou vous écrasez. Peu importe, vous apprendrez quelque chose.

 

Donc, choisissez d’être vous- même à l’origine de vos apprentissages, dans de petites actions quotidiennes, que ce soit sur le plan de la famille, des relations, de vos finances, de la spiritualité ou de votre santé. En apprenant à faire de petits gestes, quand les grandes épreuves arrivent, vous êtes mieux outillé.

 

2. Prendre du recul : En observant vos actions, si vous commencez à douter, prenez du recul et demandez-vous si vous causez du tort à quelqu’un. Est-ce que vos actions partent d’une bonne intention ou non ? Cela fait-il du mal aux autres ? Comment pouvez-vous y remédier ou modifier vos actions ? Non, vous ne nuisez à personne, alors FONCEZ ! Il est possible que vous vous trompiez, oui, alors relisez le point #1. Ayez confiance en vous.

 

3. Cesser de douter : Vos actions vous font progresser, vos intentions sont pures, vous ne causez de tort à personne. Alors, OSEZ ! Votre entourage vous freine ou vous fait miroiter la face de l’échec ou pire, les avantages du statuquo ? Songez à changer d’entourage ou évitez de leur parler de vos projets et de vos défis. Allez en vacances, faites du ski, de la plage avec eux, mais ne leur parlez pas de vos objectifs.

 

N’oubliez jamais que vous êtes un modèle pour vos enfants et les gens que vous aimez, alors FONCEZ ! Et vous inspirerez les autres.

 

Il y a une très belle phrase qui dit :  On ne peut donner que deux choses à nos enfants : des racines et des ailes.  Je ne sais pas de qui elle est, mais je l’aime beaucoup et nos enfants peuvent être nos sœurs, nos frères, nos amis, peu importe, offrons- leur des racines (la confiance) et des ailes (l’envie d’oser).

 

Dans ma vidéo de demain je vous dirai comment lâcher prise sur les résultats n’est absolument pas de ne rien faire.

 

Suivez-moi sur ma page Facebook ou abonnez-vous à ma chaine YouTube  pour  accéder à plus de vidéos.

 

Je vous invite aussi à laisser vos commentaires, ne soyez pas timide, osez !

 

Please reload

Articles Récents

January 22, 2019

November 26, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par tags
Please reload