Rêvez pour 3 millions

Imaginez 3 millions… TROIS MILLIONS !

Si je vous donnais 3 millions immédiatement, que feriez-vous ?

Arrêtez tout de suite votre lecture, attrapez une feuille et un crayon, préparez-vous une tisane ou coulez-vous un verre de vin. De toute façon, boire du vin, c’est faire du yoga, je vous l’ai déjà expliqué, dans un texte précédent. Installez-vous et dressez la liste de ce que vous feriez avec ces 3 millions. Qu’est-ce qui vous rendrait vraiment heureuse ?

Revenez à la lecture lorsque vous aurez tout dépensé, je ne vous laisse pas le choix, vous devez tout dépenser. Oui, oui, les trois millions. C’est le moment de penser développement durable.

Voilà, c’est fait, vous avez dépensé, investi, créé, utilisé vos 3 millions ?

Je l’espère.

Sur cette liste, se trouvent probablement des ambitions auxquelles vous n’avez jamais osé rêver. Ça vous semble irréaliste, trop grand ou trop beau. Walt Disney vous dirait que si vous avez pu l’imaginer, vous pouvez le créer.

Je ne sais pas combien il y a d’éléments sur votre liste, mais je vous invite maintenant à en choisir trois, les trois plus importants à vos yeux dans le moment présent.

Il est maintenant temps de semer vos ambitions, dans la terre fertile de votre cœur. Il sera toujours temps d’y revenir ou d’en ajouter.

Pour voir vos ambitions pousser, vous allez maintenant devoir faire preuve de :

Patience : Comme le dit Tony Robbins, on surestime ce que l’on peut faire en un an, mais on sous-estime ce qu’on peut faire en 10 ans. Pour voir vos ambitions grandir et prendre de l’expansion, qu’elles soient sur le plan personnel, professionnel, relationnel ou en lien avec votre contribution au monde, vous devrez avancer un pas à la fois, étape par étape. Votre évaluateur de succès sera de voir vos progrès année, après année. Seule la patience garantira votre réussite, les formules magiques ou les succès instantanés sont rares, très rares.

En aidant votre ambition à grandir, vous vous améliorez, vous vous perfectionnez, vous voulez que les progrès aient un impact à long terme. Vous arrêtez de courir après la reconnaissance instantanée et vous misez sur le bonheur durable.

Contentement : Le samtosa en yoga, c’est accepter et apprécier ce qui est pour ressentir la liberté et le bonheur tout au long de la route. Pour vivre le contentement, vous devez arrêter de vous plaindre, accepter ce qui vous énerve ou ne répond pas exactement à votre idéal de vie. Voyez chaque situation inconfortable, comme une occasion de grandir.

Par exemple, vos enfants sont malades, le jour où vous aviez décidé de prendre soin de vous, d’aller au SPA et de faire votre budget énergétique. Voyez-y une occasion de développer votre créativité en trouvant des solutions nouvelles.

Vous n’êtes pas une victime, même si votre ambition pousse un peu croche, ce n’est pas parce que vous méritiez d’être punie. C’est seulement que vous aviez à grandir spirituellement en devenant plus forte.

Souplesse : Vos ambitions sont vos meilleures sources de développement personnel. Plus elles progressent, plus vous vous rapprochez de votre idéal de vie, plus vous changez. Mais oui, tout bouge, tout change, le bon comme le moins bon. Aimez-vous votre amoureux de la même façon que pendant votre premier mois d’amour ? Bien sûr que non, mais vous l’aimez quand même (du moins, je l’espère).

Vous devrez faire preuve de souplesse et ne pas vous accrocher de façon désespérée à votre ambition de départ. Je vous donne un exemple, quand je me suis lancée à mon compte, je voulais donner des cours de yoga en entreprise, après 6 mois, j’ai réalisé que je n’aimais pas ça. J’ai dû m’ajuster. Je ne savais pas non plus que développer mon entreprise de yoga, me conduirait à utiliser ma passion des communications. (J’ai un BACC en communication)

Patience : Mais oui, encore, car vous devrez régulièrement vous arrêter et observer la route que vous aurez parcourue. Ce qui me ramène au contentement, vous devez apprendre à être satisfaite, lorsque vous vous donnez des buts et que vous progressez, assoyez-vous et prenez le temps d’apprécier avant de vouloir atteindre un nouvel objectif. Apprenez à ne pas toujours être en quête de la prochaine étape, du prochain défi, sinon, vous ne serez jamais satisfaite. Vous êtes toujours « assez » dans le moment présent.

Ne soyez pas constamment à la poursuite de vos prochains progrès, études, améliorations, évolution. Faire toujours plus, plus et plus ne vous conduira jamais à vous sentir mieux.

J’ai des places pour le plan bien-ÊTRE, si vous êtes continuellement dans l’action, même lorsqu’il s’agit de prendre soin de vous, le plan bien être est probablement pour vous.

SI vos ambitions, vos passions, vos désirs vous étourdissent, le plan bien-être peut certainement vous aider.

Cependant, si pour vous les mots progrès, ambitions, objectifs, efforts vous donnent des haut-le-coeur, ce n’est certainement pas pour vous.

Car, tout ce qui vaut la peine demande de la pratique et c’est ce que je vous aide à établir dans le temps lorsque vous travaillez avec moi.

Dans les commentaires,

laissez-moi l’un de vos 3 grands rêves ?

Articles Récents
Archives
Recherche par tags