De KÉCÉ ? Inspiratrice d’ambitions ?

Oui OK, c’est ce que j’ai signé dans mon dernier article. Ça veut dire quoi ?

J’avoue que je vous dois une explication, un pourquoi du comment est-ce que j’ai choisi ceci.

Pour moi, l’« ambition » est un mot positif, enlevant, stimulant et motivant !

Si vous regardez les synonymes d’« ambition » sur Google, vous verrez qu’ils ont tous une connotation négative… Je me suis donné comme mission d’en changer la signification. Pour moi, ça ne fait pas de sens et entretient le « reste à ta place, n’essaie surtout pas de sortir du moule !»  WO ! Non merci !

De toute manière, si vous avez beaucoup d’ambitions, on vous juge… et si l’on juge que vous en manquez, c’est pire !

Alors, c’est quoi, pour vous, l’ambition ?

Pour moi, ç’a été de partir étudier à Montréal, avec le père de mon premier fils qui n’en avait pas envie.

Ç’a été de travailler en télé, alors que ma famille aurait préféré que j’aie un emploi plus stable.

Ç’a été de me séparer, même si je venais de me construire une maison, parce que mon ex ne me voyait plus à travers les meubles de la fameuse maison.

Ç’a été de revenir vivre à Montréal, même si mon ex voulait (encore) rester en Gaspésie.

Ç’a été de devenir professeure de yoga, alors que j’avais un emploi stable et payant.

C’est de développer mon entreprise de yoga sur le web, c’est de devenir professeure de yoga pour les femmes ambitieuses, les entrepreneures et les femmes d’affaires, car je veux des clientes disponibles, le jour, qui ont envie d’utiliser le yoga pour se propulser et créer leur idéal de vie et définir leur mode de vie sans compromis.

Chaque fois que j’ai fait un pas vers mes ambitions, j’ai grandi, j’ai appris et je sais de plus en plus ce que j’aime et me passionne.

Il m’est arrivé de faire un pas en arrière, pour prendre du recul, pour voir si ce que « les autres » espéraient de moi n’était pas mieux que ce que moi je voulais. J’ai une chance incroyable, ces « autres », même s’ils dorment mieux quand je me conforme, demeurent près de moi quand je me choisis. Ils ont peur, mais font tout pour ne pas me le faire sentir. Ils m’aident, m’encouragent et sont fiers de moi.

Juste pour ça, j’ai le cœur gonflé de gratitude.

L’ambition ne se mesure pas au solde de votre compte en banque, elle se mesure au plaisir que vous éprouvez et au sentiment de croissance que vous ressentez.

Il y a quelques semaines, j’ai lancé mon e-book, les 4 piliers de vie.

Le troisième pilier est le plaisir, vous devez le sentir et le trouver dans tous les départements de votre vie.

C’est la base, la fondation, le cœur de ValBonvent. À quoi ça me sert de rejoindre des milliers de personnes, si ça ne m’amuse pas ? À quoi ça me sert de contribuer à mes REER, si je suis morte à l’intérieur ?

ValBonvent, c’est mon enfance, mes rêves de petite fille, qui rêvait grand, plus grand que grand… à qui l’on chantait Val Bonvent, Val joli vent…oui, oui sur l’air de cette chanson (ici).

ValBonvent, c’est la liberté (quatrième pilier de vie). Libre comme le vent de la mer qui m’a vue grandir.

ValBonvent, c’est le pouvoir (troisième pilier) d’aider les autres femmes à réaliser leurs propres ambitions en les inspirant à obtenir toute l’abondance à laquelle elles ont droit.

C’est ici, que la mission (premier pilier) de ValBonvent, d’inspirer l’ambition à toutes les femmes qui rêvent de créer leur idéal de vie, prend tout son sens.

En 2017, j’ai revisité mes 4 piliers de vie, j’ai continué de me former, d’apprendre, de grandir, d’enseigner et de partager. Je fais maintenant le choix d’aider les femmes à sortir de leur zone de confort, parfois ça veut dire de s’accorder 3 heures par semaine, de penser à soi 3 heures par semaine en éloignant le travail, les enfants, le mari ou le conjoint, pour vérifier si on est entrée dans le moule ou si on vit vraiment en fonction de nos désirs.

Ça ne veut pas dire de jeter le bébé avec l’eau du bain, mais parfois, apprendre en étant guidé, apprendre à prendre du recul, à évaluer où l’on est et où l’on va. Ça permet de conserver une grande part de ce que l’on a et simplement d’apporter des petits ajustements qui vous correspondront mieux et vous rapprocheront de votre idéal de vie et de votre ambition de bonheur.

Vous le savez, la route n’est pas toujours facile, mais elle est vraiment belle !

amour, joie, confiance

Valérie Lancup

Inspiratrice d’ambitions

P.S. Si en ce moment, ce que je vous dis vous effraie, c’est plutôt bon signe. Vous connaissez cette phrase : « Si vos rêves ne vous font pas peur, c’est qu’ils sont trop petits. » Richard Branson

Vous aussi, vous aimeriez découvrir vos 4 piliers de vie, ce e-book est l’outil parfait pour le faire.

Articles Récents
Archives
Recherche par tags