C’est fini les objectifs !

Êtes-vous de celles qui se fixent des objectifs, au mois de janvier, au mois de juin, les lundis… à la St-Glinglin ? Des listes d’objectifs jamais atteints, qui vous font vous sentir découragée, déprimée, pas à la hauteur ? Trop souvent même, vous les avez abandonnés en cours de route ?

Pourtant, ça fait bien 2 ans que je vous dis de vous en fixer, de rêver, de savoir ce que vous voulez. Avoir des objectifs, c’est très important pour connaître où l’on veut aller, mais est-ce que toute votre attention se porte au sommet de la montagne…ou sur le prochain pas que vous avez à accomplir.

Lorsque vous vous fixez des objectifs, le plus important c’est de vous concentrer sur le moment présent.

Savez-vous que le yoga peut vous apprendre, l’art du moment présent, l’intégration de la pratique pour vivre l’évolution et la progression, rien n’est arrêté ou figé. Vous pouvez toujours vous améliorer, la pratique au quotidien, vous permet d’avancer un pas à la fois.

L’idée, ce n’est pas d’atteindre un objectif, mais bien de devenir meilleure en pratiquant, car c’est avec la pratique que vous récoltez les résultats et créez des habitudes. C’est la loi du karma.

Vous devez donc considérer votre prochain pas ou votre prochaine séance de yoga comme votre objectif. En intégrant le yoga au quotidien, vous apprenez à valoriser les progrès sur votre tapis comme dans votre vie.

Que vous vouliez devenir auteure, conférencière, chef d’entreprise, professeure de yoga ou que vous souhaitiez vous tenir sur la tête. Le principe est le même : pratiquer et vous améliorer chaque jour.

Pourquoi le yoga peut vous aider ?

Le yoga fait travailler votre système nerveux qui est rattaché à votre moelle épinière qui est l’énorme couette de fil reliée à votre cerveau. Les informations que vous intégrez sur votre tapis sont transmises à votre cerveau pendant votre séance, et ce que vous comprenez sur votre tapis, vous l’intégrez dans votre vie.

C’est physique et psychique. Le yoga, c’est l’exploration de soi. Il aide à trouver votre place dans la vie, à savoir qui vous êtes et ce que vous souhaitez. Il vous aide aussi à vous sentir complète et à traverser les obstacles, car il vous rappelle que le plus important, c’est la répétition… et que le jour où vous tiendrez sur la tête, vous voudrez vous tenir sur les mains. C’est peut-être de toucher vos orteils, alors un jour vous voudrez coucher votre ventre sur vos cuisses.

L’objectif est donc de s’améliorer pour soi, pas pour flatter son ego, pour être capable d’offrir le meilleur de vous- même en tout temps, en partant de là où vous êtes.

Il y a des jours où vous êtes plus fatiguée, il y a des jours où vous êtes plus malade, plus occupée, plus en demande… Si vous donnez le meilleur de vous- même dans le moment présent, vous ne pouvez pas vous tromper.

C’est ce que je dis toujours à mes clientes, il y a des jours où tu seras forte et en équilibre sur ton tapis, mais il y a des jours ou tu auras peu d’endurance et d’équilibre. Travaille avec ce que tu as aujourd’hui, fais de ton mieux et apprends à savoir de quoi tu as besoin et ce que tu es capable de donner en ce moment.

Sur le tapis comme dans la vie, vous avez le droit de ne pas être parfaite, mais vous n’avez pas le droit de ne pas apprendre ou progresser.

Alors, ayez de grands rêves, mais faites de votre prochaine pratique de yoga ou de votre prochain devoir de mère, d’employée, d’amie, d’entrepreneure, votre prochain objectif. Ne placez pas toute votre attention sur le sommet de la montagne, vous finiriez par le trouver trop loin, mais regardez votre prochaine étape, comme votre prochain objectif… et un jour vous atteindrez la cime… et vous viserez les étoiles !

Ne tombez pas dans l’égo et la comparaison, partez de qui vous êtes, acceptez-vous, aimez-vous et pratiquez.

Oui, il m’arrive encore de me comparer aux jeunes femmes de 25 ans, qui font du yoga sur Instagram ou de regarder les tops professeurs de yoga et de me dire… je suis tellement loin de ces résultats…. Elles sont mes montagnes à moi. Lorsque ça m’arrive, je retrouve mon tapis, je pratique, je me branche en pleine conscience à mon souffle et à mes mouvements. C’est ainsi que je retrouve la paix et que je sais exactement qui je suis, quelle est ma contribution en ce moment et que tout est parfait ainsi.

On fait partie d’un grand tout et nous avons toutes un rôle à jouer et plus je me branche à mon instinct, plus je progresse et plus il est facile de savoir qu’elle est mon prochain pas… mon prochain objectif.

En ce début d’année, je vous propose de vous poser ces deux questions :

Quelle est votre montagne ?

Connaissez-vous votre prochain petit pas ?

Si vous pensez avoir besoin d’aide : Votre vraie nature.

Ainsi que pour une de mes retraites : Une parenthèse du quotidien

Articles Récents
Archives
Recherche par tags