Pour planifier ton futur, ancre-toi dans le présent !

Tout commence par un rêve.


Sauf que !?


Il y a une grande différence entre rêver son futur et planifier son futur.


Il y a une différence entre être heureuse maintenant et espérer l’atteinte d’un objectif pour l’être.


Si tu atteins ton objectif XYZ, qu’est-ce qui te garantit que dans le contexte où tu seras à ce moment-là, tu auras l’occasion d’être heureuse et de le célébrer?

Exemple drastique, tu gagnes ton premier 100 000$, avec ton entreprise, mais tu es confrontée à la maladie. Oups!


Je vais te donner un exemple personnel.

J’ai pour objectif d’être une leader Diamond doTERRA, ça fait parti de mes projets futurs. Avant de l’être, je devais être Gold, ce que je suis maintenant et éventuellement Platinum.


Toutes les actions que je fais pour réaliser mon rêve, me rende heureuse, je savoure, les succès et les progrès, les défis et les obstacles, parfois je chiale et j’ai peur, mais je savoure quand même.


Lorsque j’ai atteint mon Gold, en novembre 2019, je travaillais à temps partiel, environ 25 heures, dans une boutique. J’avais vécu un gros stress financier en août, j’ai paniqué et je me suis pris une job en septembre, avec l’intention de la quitter en décembre.


À ce moment-là, j’avais le choix de me juger ou de me célébrer.


J’ai choisi de me célébrer. J’étais fière de moi, je travaillais 25 heures semaine au salaire minimum, pour me permettre de réaliser mon rêve.


Et même si mon objectif ultime est d’être Diamond, j’ai célébré mon Gold, avec les filles de mon équipe, avec les filles de la boutique, avec ma famille…et 3 jours plus tard, la célébration était terminée, je repartais à la poursuite de mon rêve, en travaillant encore à la boutique à temps partiel.


Mes actions sont toutes alignées vers mes buts et je les aime, je les apprécie, je les savoure, sans avoir besoin d’atteindre le sommet de la montagne avant d’être heureuse.


Prends le temps d’observer:

Note 3 objectifs que tu souhaites réaliser, qui te font rêver.

Observe ton plan d’action.

Que fais-tu aujourd’hui pour chacun de ces rêves, qui te rend heureuse ou fière?



Si tu veux plus qu’une vie satisfaisante, tu dois apprendre à être heureuse dans le moment présent, car tu sais que ton bonheur ne dépend pas de condition extérieure, donc tu ne gaspilles pas ton énergie en « chialage » inutile.


Voici une citation qui va t’aider à comprendre ce que je veux dire : «Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut pas être changé, le courage de changer ce qui peut l’être et la sagesse de distinguer l’un de l’autre. » Marc Aurèle


TU es responsable de ton bonheur! Donc en te basant sur cette citation, fait la liste d’élément qui t’énervent actuellement, qui nuisent à la création de ta vie exceptionnelle et place les dans une des deux colonnes.


Ce que tu peux changer.

Ce que tu ne peux pas changer.


En identifiant ce sur quoi tu as du pouvoir, tu t’évites de gaspiller ton énergie en critique, jugement, « chialage », inutiles.


Tu n’as de pouvoir que sur toi, pas sur les autres, tu es responsable de tes actions, réactions, comportement.


Accepter la situation, élimine la frustration.


Par exemple si ton chum t’énerve…tu n’as pas vraiment de pouvoir sur lui, non?

Oui, tu peux chialer et ruminer = Perte d’énergie.


Tu peux lui parler au JE et lui expliquer ce qui t’énerve.

Tu peux prêcher par l’exemple.

Tu peux choisir que ce n’est vraiment pas grave, accepter et laisser aller.


L’objectif est de demeurer dans la joie et de déterminer quel est ton POUVOIR.


Allez GO! Fais la liste de ce qui t’énerve et te fait perdre de l’énergie.

Détermine ce sur quoi tu as du pouvoir.

Si tu ne peux pas changer les choses, alors accepte et arrête de t’en soucier.


Pour t’ancrer dans le moment présent face à ton futur, émerveille-toi et cultive la gratitude.


Plus tu apprendras à voir la beauté, même celle qui se cache sous les défis, plus tu identifieras tes moments de bonheur qui font que chaque journée vaut la peine d’être vécue.


Être présente à ce qui se passe dans ta vie t’aidera à t’émerveiller, les « likes » et les commentaires sur les médias sociaux, ce n’est pas ce qui fera de toi une personne heureuse, croire que la magie existe contribuera à la poésie de ta vie.


Je partage plusieurs astuces à mon équipe doTERRA, pour qu’elle apprécie leur route en termes de moment de joie et non en termes de «likes.»


En marketing de réseau, comme doTERRA, on est responsable de notre succès, on inspire et élève notre équipe, en faisant de notre mieux, mais on n’a aucun contrôle sur leur choix ou leurs actions.


La seule chose que je peux faire quand je ressens que l’équipe est en perte de vitesse, c’est de me ramener dans le moment présent et déterminer ce sur quoi moi j’ai du pouvoir, quelles actions puis-je poser maintenant, qui me font avancer vers mon rêve.


Ainsi je me calme, je suis dans la paix et l’amour, mes actions sont plus précises, elles se font dans la joie et non dans la frustration.


Pour ramener la paix dans le moment présent, j’utilise énormément la gratitude.

Mon outil préféré quotidien, c’est le journal de vie. Il m’apprend à voir le beau et le merveilleux dans toutes les petites choses du quotidien, le sourire de mes enfants, un papillon magnifique, les fraises du Québec, le maïs du Québec…Heille, ne me juge pas, je sais je suis gourmande! Ce sont mes gratitudes.


Tu comprends le principe, en sachant que j’ai à inscrire dans mon journal de vie 5 gratitudes le matin et 3 le soir, je suis automatiquement plus dans le moment présent et ça me permet d’apprécier ma route.


En étant ancré dans le moment présent, c’est également plus facile d’évaluer si les choix que je fais, ou les actions que je pose sont toujours alignés avec mes valeurs, avec ce qui est important pour moi.


Dès que tu ressens de la frustration, de l’insatisfaction ou de l’insuffisance…prend le temps de t’arrêter pour observer. Tu es la seule responsable de ta joie, ton bonheur et ton sentiment de succès ou d’épanouissement, personne ne va arriver avec tambour et ne trompète pour te faire te sentir mieux.


C’est en prenant tes responsabilités que tu pourras avancer et être heureuse au quotidien, autant dans tes défis que tes réussites.


Tu n’es pas une victime, tu es responsable de ton bien-être, de tes décisions, et surtout de tes pensées. Comme je te l’ai déjà dit, 50% de ton bonheur est génétique, 10% est circonstanciels, mais 40% dépend de toi.


C’est super important de savoir ce que tu veux, où tu vas, mais c’est encore plus important de savoir qui tu es et ce que tu vis dans le moment présent.


Même quand ça va mal, il y a des pépites de joie cachée dans chaque journée, c’est ta responsabilité de les observer.


Aucune grande victoire ne t’apportera le bonheur à long terme.


C’est en apprenant à dire merci à la vie, à ses petites et grandes joies, en éprouvant de la reconnaissance pour ce qui existe déjà que tu pourras vivre ton futur, aujourd’hui.


Si tu te sens souvent insatisfaite de ta vie, n’hésite pas à m’écrire, j’ai toujours un truc ou deux dans ma manche.


Namaste, tous les jours !


Articles Récents