Mon cri du coeur pour celles qui ne rêvent plus.

J’ai hésité à vous partager ce texte. Je suis une accompagnante douce, enveloppante. Mes clientes, je les dorlote, je les déculpabilise, je les guide avec amour et compassion.

Mais, je sais qu’elles se sont engagées à changer et à améliorer leur quotidien.

Dans le texte qui suit, je suis directe, à bout de voir le manque d’actions concrètes de certaines femmes. Je les aime tout autant, comme une mère qui gronde ses enfants. Aujourd’hui, j’avais l’impression que de vous brasser un peu, avec beaucoup de bienveillance, ça vous ferait du bien.

Mes accompagnantes me brassent également et me font même pleurer à l’occasion…et à chaque fois, je dis merci !

Alors, j’ose vous botter les fesses avec amour et bienveillance !

Où voulez-vous être dans 6 mois ?

Si je vous dis que rien n’aura changé, que vous serez exactement au même point qu’aujourd’hui : votre santé, vos finances, votre travail, vos relations, votre énergie, votre niveau de stress, rien n’aura bougé.

Qu’en dites-vous ? Prenez le temps de fermer les yeux et d’y penser.

Certaines femmes me disent qu’elles ont une belle vie, qu’elles ne veulent pas en avoir plus.

Mais c’est quoi ça ??? Que vous ayez 30, 40, 50, 60 ou 70 ans… il est arrivé quand le jour où vous avez décidé que vous ne méritiez rien de plus ???

Pas plus de bonheur ?

Pas plus de voyages ?

Pas plus de spectacles ?

Pas plus d’amour ?

Pas plus de paix ?

Pas plus de temps ?

Pas plus d’argent ?

Pas plus d’acquisitions de connaissances ?

Mais voyons ? Qui ? Mais qui ? Vous a convaincu d’une chose pareille ?

J’ai une tante, d’un peu plus de 70 ans, qui a aimé son travail toute sa vie. Elle a travaillé fort, elle n’a jamais cessé d’apprendre, elle apprend encore, sans arrêt et elle enseigne encore aux enfants après l’école. Pas, parce qu’elle en a besoin financièrement…elle pourrait, elle aussi dire, ça va, je n’ai pas besoin de plus, mais elle le fait pour ne pas mourir vivante, pour ne pas s’asseoir et attendre la mort sur son perron.

Elle voyage partout dans le monde, elle veut VIVRE ! Elle crée son idéal de vie à elle… même si son mari trouve qu’elle en fait trop ! Elle ose faire ce qu’elle a envie de faire pour vrai.

Elle n’a pas peur de déranger, elle n’a pas peur de rayonner et d’être celle qu’elle veut être !

C’est la sœur de mon père, je vous en ai déjà parlé, dans mon texte, trouvez votre passion.

C’est vrai, je ne suis pas tombée loin de l’arbre, des modèles de passion, de droiture et d’authenticité, il y en a partout dans ma famille… parfois, on se brasse, parfois on se fait brailler, mais on s’aime, on s’admire et on avance vers nos idéaux de vie distinctifs.

Chacun le nôtre, pas celui du voisin.

Alors vous ?

Où voulez-vous être dans 6 mois ?

Qu’attendez-vous pour rêver ? Briller ? Avancer ?

ÊTRE ?

Je sais, je vous brasse un peu, mais je vous le dis souvent, pas besoin de tout changer d’un seul coup… le sommet de la montagne, vous l’atteindrez un pas à la fois.

Mais, s’il vous plaît, faites des plans, visualisez le futur, prenez des décisions et passez à l’action. Mon programme, améliorer ma vie, mon entreprise, sert à ça.

Planifier est essentiel, ne serait-ce que pour maintenir l’équilibre.

Prenez le temps de planifier votre cheminement et vos objectifs.

Ouvrez-vous aux occasions qui peuvent se présenter.

Ayez foi que les choses se mettent en place correctement, lorsque vous planifiez minutieusement.

Mais, soyez consciente que bien que vous soyez libre de choisir et que vous planifiez vos actions… La vie peut avoir un autre plan pour vous ! Et c’est dans ces moments-là, que de se faire accompagner est important et nécessaire.

Je vous propose un appel Zen, pour voir quel serait votre plan, le premier pas pour avancer vers le sommet de votre montagne.

Et maintenant, où voudriez-vous être dans 6 mois ?

Laissez votre commentaire sous la boîte verte ;)

Articles Récents
Archives
Recherche par tags