Ce qu’on a oublié de me dire…

December 21, 2017

J'ai travaillé fort, je suis une femme d’affaires, une entrepreneure, une mère, une battante une fonceuse, je sais où je veux aller, même si je ne sais pas toujours comment.

 

Je m'offre des coachs, des mentors, des formations, des conférences, ma mission… RÉUSSIR !

 

Mais, ce qu’on ne m'a pas dit, c’est qu’il y aura des jours, parfois des semaines où j'aurais juste envie de me rouler en boule sur le divan et de pleurer. J'ai même eu, à l’occasion, envie d’abandonner. Je peux vous en parler, quand tu quittes un emploi à 60 000 $ par année, avec 5 semaines de vacances, promotions à l’horizon, fonds de pension et assurances compris… Il y a vraiment des jours où tu te questionnes, surtout avec 2 enfants à élever.

 

Ce qu’on a oublié de me dire ? Partir en affaires, c’est un investissement de temps et d’argent. Une fois les REER dilapidés, les cartes de crédit remplies, l’aide de la famille reçue…

 

Le temps est toujours là, mais le vide financier, à un moment donné, il faut que ça arrête.

Danièle Henkel, dans son livre, Quand l’Intuition trace la route, raconte qu’elle faisait du porte à porte à longueur de journée pour nourrir sa famille.

 

Nicolas Duvernois, dans son livre, Entrepreneur à l’état pur, raconte que sans sa blonde, ses parents et son travail de nuit, il n’y serait jamais arrivé.

 

Moi, je vous dis que sans doTERRA, je ne serais plus là. En moins d’un an, doTERRA m’a permis de DOUBLER mes revenus tout en respectant mes valeurs.

 

J’étais à la croisée des chemins, j’allais servir des œufs (j’ai été serveuse, pendant toutes mes études) ou bien, je trouvais l'argent à investir dans doTERRA. Cette compagnie s’alignait, avec mes ambitions d’abondance, mon désir de venir en aide aux autres, stimulait mon besoin de développement personnel et les huiles, en plus d’améliorer la santé, améliore la connexion spirituelle.

 

Un an plus tard, la paix intérieure et financière sont de retour et je poursuis ma mission d’inspirer l’ambition en ayant un outil de plus à offrir.

 

Vous, est-ce qu’on vous a prévenue que de créer votre idéal de vie, ce serait difficile ? Est-ce qu’en voulant vous protéger, les gens de votre entourage voulaient plutôt vous décourager, car on ne savait pas comment vous aider à garder le cap sur vos ambitions ?

 

Pour vivre votre idéal de vie, vous avez besoin de savoir vous accrocher pour persévérer, durer et continuer de rêver.

 

Mais, je vous le dis, bien souvent, on ne vous dit pas tout. Même moi, dans les derniers mois, je vous ai enseigné à trouver votre passion, à affronter vos peurs, à faire en sorte que l’argent ne soit pas un obstacle à vos rêves… Mais je ne vous l’ai pas dit, que c’est « rough and tough », que toute la positivité du monde ne vous empêchera pas de vous effondrer par moments. Ce qui est normal. L’important, c’est de savoir vous relever.

 

Malheureusement, seulement 72% des petites entreprises franchissent les 2 ans et seulement le tiers, après cinq ans...Voyez-vous l’importance d’apprendre à se relever ? Source :Le Devoir 30 avril 2015.

 

" La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber,

mais de se relever à chaque chute. " (Confucius ) 

 

Si je ne porte pas attention à mes 4 piliers de vie (Mission, Avoir, Plaisir et Liberté), ma vie est en déséquilibre, je ne suis plus cohérente avec ma mission d’inspirer les autres à se dépasser en créant leur idéal de vie. Et c’est à ce moment, que l’abondance, sous toutes ses formes, cesse d’affluer. Je n’ai plus de plaisir… et je ne me sens plus libre.

 

Pourtant, lorsque j’ai quitté ma sécurité pour devenir professeure de yoga, c’était pour vivre une libération, sortir du moule, me réaliser pleinement.

 

Dans les prochains mois, je vous propose de vous révéler comment j’ai fait pour passer de salariée blasée, fatiguée, étouffée… à travailleuse autonome, rêveuse, remplie de croyances limitatives, mais aussi remplies d’espoir, à femme d’affaires, en pleine possession de ses moyens, qui vit sa vie sans compromis et qui laisse se concrétiser ses ambitions sans concessions.

 

Peu importe ce que vous faites dans la vie, si en ce moment vous sentez un vide financier, personnel, relationnel, psychologique et que vous avez envie que tout cela se transforme en 2018, je vous propose :

 

  1. Dressez une liste de ce qui ne correspond pas à votre idéal. (Le passé)

  2. Dressez une liste d’où vous voudriez être. (le futur)

  3. Dressez une liste d’actions qui vous rapproche de votre idéal. (le présent)

 

Si cet exercice est difficile pour vous, mon e-book, Les 4 piliers de vie en yoga, vous aidera à effectuer cette réflexion.

 

Si vous sentez que vous avez vraiment besoin de support et d’aide, écrivez-moi en demandant un appel zen, nous prendrons un rendez-vous, début 2018, pour voir comment je peux vous supporter sur la route de vos ambitions.

 

 

Amour, joie, confiance

Valérie Lancup

Inspiratrice d’ambition

 

P.S. : Si vous voulez en savoir plus sur doTERRA, visitez cette page.

 

 

 

Please reload

Articles Récents

January 22, 2019

November 26, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par tags