Devenez votre professeur antistress en 4 étapes.

Ce dont je veux vous parler aujourd’hui, c’est ce que j’essaie d’enseigner le plus à mes élèves : comment devenir leur professeur antistress, comment être plus autonome dans leur pratique.

Vous doutez de votre capacité ? Vous êtes la personne la plus proche de vous, donc vous êtes la première personne à ressentir votre stress, du moins je souhaite qu’à force de me lire, vous commencez à développer des réflexes d’attention à vos signaux de stress.

Vous devez apprendre, dès que vous sentez les émotions ou sensations de stress se pointer, être à même d’en ralentir la course pour éviter les dommages. Si ce n’est pas encore le cas, il n’y a pas de problème, je vous félicite d’être à la recherche de solutions, c’est un excellent début qui portera des fruits si vous passez à l’action.

Voici les 4 premières étapes pour être votre professeur antistress :

Étape 1 : Prenez 5 minutes deux fois par jour pour réfléchir, relaxer et méditer. Le matin, pour être énergisée de façon positive pour le reste de la journée et le soir, pour faire le point et conserver votre motivation. Lorsque c’est possible, selon vos obligations de la journée, faites du yoga, une seule posture, un petit enchaînement ou une séance complète. Vous viendrez inscrire dans votre mémoire physique la compréhension des bienfaits du yoga.

Étape 2 : Méritez votre calme. Si vous n’apprenez pas à vous calmer, si l’adulte en vous croit savoir ce qui est bon pour lui, mais ne cherche pas à se comprendre d’avantage et pense toujours pouvoir s’en tirer tout seul, bien vous serez toujours là où vous êtes, et même il y a des chances que ça se détériore.

Je travaille avec les aînés plusieurs fois par semaine, je peux vous garantir que les périodes de transition ne vont pas en diminuant et encore moins en s’améliorant. Vous pensez que de trouver un nouveau travail, c’est stressant. Que de passer d’un programme technique au marché du travail, c’est stressant. Que de divorcer c’est stressant… Imaginez devoir quitter la maison que vous avez toujours habitée et qui contient tous vos souvenirs, imaginez perdre les gens que vous aimez un à un et plusieurs fois par année, imaginez voir votre corps perdre ses capacités petit à petit. Imaginez le stress que vous vivrez, si vous n’avez pas appris à vous calmer avant d’en arriver là.

Je vous ai déjà dit : c’est quand tout va bien qu’il est important d’investir en soi, dans vos connaissances pour devenir un bon professeur antistress. Et si aujourd’hui, vous vous interrogez sur vos difficultés qui vous stressent, il est de votre responsabilité d’aller mieux dans toutes les sphères de votre existence, ça vaut la peine de vous accorder du temps et de l’attention. Vous pouvez devenir votre meilleur professeur et atteindre le calme.

Étape 3 : Écoutez-vous maintenant. Il n’y a plus de temps à perdre ! Commencez à vous écouter et surtout à vous entendre. Si vous appliquez l’étape 1, l’étape 3 deviendra de plus en plus facile. Vous serez votre propre mentor et pourrez devenir qui vous voulez être à travers les transitions de votre vie.

Je suis convaincue que vous avez déjà entendu la petite voix qui vous dit ou qui vous crie, ce dont vous avez besoin réellement, mais trop souvent, vous la faites taire. Pourtant cette voix vous enseigne comment vous apaiser, comment réveiller vos qualités existantes et nécessaires à votre bien-être, comment vous améliorer sur la voie de votre paix, comment faire naître votre vraie nature.

La vie est la plus grande école qui soit, nous y sommes tous et il y a tant de choses à apprendre pour gérer nos affaires sociales, familiales, professionnelles, scolaires ou financières avec moins de stress.

Étape 4 : Prenez soin de vous. Devenir votre propre professeur, prendre soin de vous… Je le sais, ce n’est pas facile au début, mais vous vous faites du bien. Vous le découvrirez lorsque votre stress se transformera en pardon, en générosité et en sagesse.

Vous pourrez ainsi dire à votre adversaire, le stress, vas-y, je te laisse la victoire, ta guerre ne m’appartient plus, je ne me sauve pas, mais je dépose les armes de l’angoisse.

Ainsi sans baisser les bras, vous les ouvrez et êtes maintenant prête à accueillir la liberté, le calme, la détente. Eh oui ! Je le sais, beaucoup plus facile à dire qu’à faire, pourtant, c’est la seule façon si vous voulez devenir votre professeur antistress.

Vous savez, ce que je viens de vous expliquer en français, puise sa source dans la philosophie du yoga, ça se nomme en sanskrit ; Tapas (Étape 1 : le passage à l’action), svadhyaya (Étape 2 et 3 : l’étude de soi) et Ishvara pranidhana (Étape 4 : le lâcher-prise).

C’est ce que l’on trouve dans la philosophie du yoga : des enseignements simples et concrets pour avoir une vie efficace et détendue en même temps.

Vous souvenez-vous d’un professeur, d’un membre de votre famille qui vous à influencé positivement dans votre jeunesse ? Par ses encouragements, ses sourires, il vous a suivie et guidée vers des progrès dont vous vous souvenez encore. Au départ, vous n’étiez peut-être pas d’accord avec cette personne, mais aujourd’hui, vous lui en êtes reconnaissante pour les bienfaits apportés.

Bien aujourd’hui, je viens vous proposer de vous enseigner des moyens pour traverser efficacement les transitions de vie et les changements que vous aimeriez y voir, avec mon programme Votre Vraie Nature. Je peux vous guider à devenir plus autonome, maître de votre stress et responsable de votre calme quotidien.

Au plaisir de vous savoir efficace et détendue.

Articles Récents
Archives
Recherche par tags