La pratique des postures : les asanas

July 15, 2015

Pour pratiquer le yoga, à la base, vous n’avez besoin de rien, sauf de votre corps. Bien entendu, le faire sur un tapis dans des vêtements confortables est une base, cependant, dans la vie quotidienne, prendre 5 minutes ou une heure, peu importe où nous sommes et comment nous sommes habillés, on peut faire du yoga.

 

Lorsqu’on commence à pratiquer, on le fait souvent comme un sport et c’est très bien. Les pratiques nous amènent à comprendre à quel point notre mental est agité et notre respiration superficielle. Ainsi en faisant les postures, au départ avec un corps agité et un esprit hyperactif qui est partout en même temps, sans être vraiment là, vous apprenez à éliminer les tensions physiques et calmez votre mental et vos émotions.

 

Les exercices appropriés vous amèneront à éliminer les tensions physiques ou encore, en période de grande fatigue, de déprime et de manque d’entrain, vous pouvez retrouver force et vitalité. Les postures permettent de rééquilibrer le corps, elles apportent la force où le corps est faible et la souplesse aux endroits tendus. En libérant le corps physique, les muscles, les os, les tendons, les ligaments et les viscères, les asanas (postures) construisent votre vitalité  à travers les sources plus subtiles d’énergie.

 

Souvent, les gens vont me dire : « Je ne suis pas assez souple pour faire du yoga. » C’est la raison pour laquelle il faut en faire, le yoga est préventif et réparateur. Le manque de souplesse n’est pas une excuse, c’est une raison pour commencer.

 

On a tous déjà vu une personne plus âgée reculer en voiture seulement avec les miroirs, pourquoi ? La tête est difficile à tourner par manque de souplesse. Vous voulez en arriver là ? Si vous y êtes déjà, vous pouvez vous améliorer, il y a des cours de yoga pour aînés.

 

En yoga, vous partez de là où vous êtes, vous laissez votre égo à la porte du local et vous pratiquez en toute humilité pour vous, pas pour performer ou vous comparer. Améliorer la qualité de sa respiration, en la gardant stable et longue pendant une posture difficile, est beaucoup plus important que d’arriver à faire comme sur une photo.

 

En situation de crise dans votre vie, sera-t-il plus important de mettre votre pied derrière votre oreille ou de savoir vous calmer en respirant et en étant dans le moment présent ? Voilà ce que doit vous apprendre le yoga. Je me répète, on passe par le corps pour atteindre l’esprit et le cœur, on veut que le physique nous permette plus d’intériorité.

 

La pratique des postures vous place entre le confort et l’inconfort physique et mental. Parfois, le corps veut, mais la tête a peur, faire du yoga c’est aussi apprendre à dépasser ses peurs. C’est pourquoi, pour dépasser ses limites, il faut essayer et non regarder.

 

Vous apprendrez à être patient, à écouter les signes qui vous diront que vous êtes prêt à aller plus loin dans vos asanas. Vous apprendrez ainsi à vous respecter et cet apprentissage se répercutera dans votre vie quotidienne. Vous n’agirez plus avec précipitation, vous réfléchirez et agirez correctement. Apprendre à respecter son corps et ses limites, tout en voulant le voir évoluer et s’améliorer, c’est apprendre à agir de la même façon dans notre vie courante.

 

 En conclusion, pour demeurer dans le thème du mois de juillet, apprendre à être à l’écoute de votre corps et de votre mental vous conduit vers un état de contentement plus facilement atteignable en situation de crise. Vous serez plus heureux au travail, si vous apprenez à mieux gérer ces situations de crise : vous aurez donc appris à vous respecter.

 

Namasté !

 

Incrivez vous pour recevoir mes articles de blogue et mon guide gratuit 

 

 

Please reload

Articles Récents

January 22, 2019

November 26, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par tags
Please reload