Oser être le leader de sa vie

Avez-vous parfois l’impression que votre potentiel n’est pas exploité à sa juste valeur, que vous pourriez donner plus et que vous tournez en rond ? Vous faites presque les mêmes tâches et les mêmes actions chaque jour et bien entendu, les résultats sont toujours les mêmes.

C’est Einstein qui a dit : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »

Agissez-vous pour vous ou pour les autres ? Quand vous êtes-vous dit pour la dernière fois : « Aujourd’hui ou en fin de semaine, je ne pense qu’à moi, je m’isole, ou je pars et je prends soin de moi. » Prendre du temps pour réfléchir aux années qui vous restent pourrait être le début de beaux changements tant sur le plan physique ou mental et même relationnel. Prendre la décision de modifier certains comportements dans le but de devenir une meilleure personne chaque jour, de s’améliorer pour soi et aussi pour ceux qu’on aime.

Vous savez lorsqu’on entreprend une démarche en yoga, on sait où l’on commence, mais on ne sait jamais où ça nous mènera. L’évolution dans le yoga consiste par commencer à prendre des actions, agir pour améliorer sa santé physique et mentale en améliorant son alimentation, en dormant mieux, en faisant du sport en buvant plus d’eau, en lisant des livres, en écoutant des conférences. Ensuite, sans qu’on s’en rende compte, on a envie d’approfondir la connaissance de soi, de savoir qui on est, où on va, à quoi on sert. Dans une troisième étape, on apprend à lâcher prise, pas le lâcher-prise qui fait qu’on se fout de tout, pas un lâcher-prise qui dit : Moi je suis au-dessus des problèmes. Non, un lâcher-prise qui nous apprend à mieux réagir, à être plus efficace dans les situations difficiles, à soutenir les autres sans se laisser submerger par la tristesse. Je vous le dis, cette troisième étape est difficile et à mon avis, c’est le travail d’une vie.

Mais vous savez lorsque l’on pratique tout ça pendant que nos vies vont relativement bien, c’est l’idéal, car ce n’est pas quand ça va vraiment mal qu’il est temps de commencer. Il est vrai qu’il est toujours temps, mais par contre, c’est plus difficile de vouloir apprendre le lâcher-prise dans cette période-là. Apprendre à gérer les changements minimes de la vie quotidienne, faire de petits deuils, grâce au yoga et ses enseignements, nous permettront lors de plus grands drames de mieux gérer la situation sans céder à la panique ou au grand découragement.

On apprend à être le leader, le maître de sa vie dans la joie, le plaisir, l’échange, mais toujours en visant devenir la plus belle version de soi- même. Quand je vous dis que le yoga, c’est plus que des postures, c’est ce que je veux dire… On commence par assouplir et muscler son corps ce qui a sans aucun doute un impact sur notre esprit et tranquillement en modifiant de petits comportements et attitudes, on se transforme, on vit en fonction de soi, pour mieux aider les autres en devenant Leader de sa vie.

Vous avez envie d’essayer l’espace d’une fin de semaine, juste pour voir comment vous vous sentez en prenant soin de vous, je vous invite à ma retraite à la fin mai.

Articles Récents
Archives
Recherche par tags